Delhaize - les rassembleurs

Dans chaque famille, dans chaque groupe d’amis, il y a quelqu’un qui organise, cuisine, invite... Celles et ceux chez qui tout le monde aime se réunir, se rassembler.
Avis à tous les Rassembleurs, comptez sur nous pour vous faciliter la vie grâce à nos recettes et la possibilité de réserver vos produits stars des fêtes.

Regardez ici l’ode aux Rassembleurs !

Le menu des grands Rassembleurs

Cuisinez facilement pour toute la famille, même nombreuse !

Découvrez le menu

Le menu des Rassembleurs pratico-pratiques

Facilitez-vous la vie avec un menu qui vous fait gagner du temps !

Découvrez le menu

Le menu végé des Rassembleurs

Régalez vos proches avec ce menu original, 100% végé et délicieux !

Découvrez le menu

Réservez maintenant vos produits
stars pour les fêtes.

Pour éviter les courses de dernière minute et être certain de trouver tout ce dont vous avez besoin, vous pouvez réserver à l’avance une sélection des produits les plus demandés pendant les fêtes ! Plus de stress, vous n’aurez plus qu’à venir chercher vos produits frais en magasin à la date que vous aurez choisie.

  • 1

    Sélectionnez votre magasin Delhaize participant et le jour de retrait souhaité.

  • 2

    Choisissez vos produits
    stars des fêtes.

  • 3

    Rendez-vous au magasin Delhaize
    le jour convenu.

Découvrez les produits stars.

Chèr(e) Rassembleur, Rassembleuse,

Les réservations via le formulaire online ne sont plus disponibles pour cette année ! Mais pas de panique, vous pouvez toujours commander vos produits ou même les recettes complètes sur delhaize.be et aller les chercher dans un point retrait Collect ou vous les faire livrer à domicile.

C’est par là !

Trucs et astuces pour vos fêtes.

Déco, présentation, food pairing, trucs de pros... Découvrez nos astuces pour épater vos invités !

1/55

Mettez votre menu à la mangue !

Manger

La mangue est idéale pour vos menus de fêtes. Elle s’accorde avec le homard, les scampis ou les sauces aigres-douces. Pour savoir si votre mangue est mûre, appuyez légèrement dessus. Si la chair est souple, c’est bon !

2/55

Que faire de vos restes de crustacés ?

Manger

Une bisque pardi ! N’oubliez pas : utilisez aussi les carcasses. Les huîtres se dégustent aussi gratinées. Et vos crevettes ? Elles feront un délicieux curry. Seule règle, elles ne restent fraîches qu’une journée maxi !

3/55

Comment savoir si votre homard est cuit ?

Manger

Si les pattes et les pinces se détachent facilement, c’est bon, vous pouvez passer à table !

4/55

La règle d’or pour réussir ses croquettes.

Manger

Assurez-vous qu’elles soient bien froides quand vous les plongez dans l’huile de friture. Elles peuvent même être encore congelées !

5/55

Coupez votre saumon avec finesse.

Manger

Même votre meilleur couteau n’y parvient pas ? Mettez votre pièce de saumon 1 heure au congélateur. Il sera beaucoup plus facile à découper.

6/55

À quelle température servir le vin ?

Boire

Pour un vin rouge parfait : servir les souples à 16-17°, les tanniques à 15-16°, les riches en alcool à 15°. Pour un vin blanc au top : les secs supportent les 9-11° mais s’ouvrent à 11-14°, les gras entre 11 et 14°, les moelleux entre 10 et 13°. Une bulle fraîche supporte un 9-11° mais les grands champagnes demandent un 12-14°.

7/55

Faites votre sapin : l’échelle enguirlandée.

DIY

Voici le ‘sapin rien de plus simple’ ! On entoure une échelle ou un escabeau de 3 guirlandes et on décore léger (pour que la guirlande ne s’affaisse pas) : boules, minipeluches, pommes de pin, biscuits...

8/55

Faites votre sapin : mon sapin, me & myself.

DIY

On découpe un grand triangle dans un carton mousse de format au choix. On y appose des photos avec un collant double face. On accroche une guirlande autour du triangle et des miniboules sur les photos avec des épingles. On dépose ou on accroche où on veut ! 1 par enfant = fierté garantie !

9/55

Faites votre sapin : ‘in the box’.

DIY

On prend une caisse en bois du format que l’on veut. On colle au fond un carton coloré, texturé, ondulé… au choix. On récolte des petits éléments de la nature, on confectionne des étoiles en plâtre, on récupère une miniguirlande, des miniboules, on se munit de colle universelle… Et on s’exprime !

10/55

Emballages créatifs : oui aux paquets surprises !

DIY

On récupère des petits et grands rouleaux vides de papier toilette ou d’essuie-tout. On aplatit un coin, puis l’autre, à une extrémité. On glisse dans cet écrin un joli cadeau. On ferme l’autre extrémité. Et on personnalise avec un jeu de papier coloré, de rubans, d’autocollants, de dessins…

11/55

Emballages créatifs : pop, un bocal magique !

DIY

On garde des bocaux de toutes grandeurs, on personnalise avec des étiquettes maison, des fleurs en papier, de la ficelle colorée… On joue la transparence pour un côté décalé ou on enfouit le cadeau dans un ‘nid’ de raphia, laine, papier chiffonné pour un côté mystérieux.

12/55

Emballages créatifs : pour des cadeaux transportés.

DIY

Simples comme des paquets de céréales transformés en sacs à cadeaux ! Il suffit d’ouvrir complètement la boîte avec précaution, et de rabattre les bords vers l’intérieur : ne pas couper pour garder un effet rond. On fait 4 trous ou 4 fentes pour y passer cordes ou rubans et hop ! 

13/55

Pimpez votre table de Noël : avec des sablés.

DIY

Avec quelques ingrédients simples qui trainent dans vos placards, créez une déco originale en un rien de temps ! Comme ces sablés. Découvrez-vite comment faire !

Découvrir la recette

La recette pour une trentaine de biscuits ‘déco’?

On mélange rapidement 225 g de beurre bien froid en morceaux avec 225 g de sucre et une pincée de sel. On ajoute 2 œufs, 1 càc de vanille, 560 g de farine et 30 g de maïzena. Dès qu’on obtient une boule, on met au frais une petite heure. On étale la pâte sur 4-5 mm d’épaisseur, on découpe les formes qu’on veut et on enfourne un bon 10 min à 180°. On sort les biscuits dès qu’ils sont blonds !

Glaçage maison : mélanger du sucre impalpable avec quelques gouttes de citron, étaler à la cuillère, laisser sécher.

14/55

Pimpez votre table de Noël : avec des bâtons de cannelle.

DIY

On adore le délicat parfum de cannelle, so Noël ! Ces jolis bâtons se transforment en déco parfumée comme un rien. Il suffit de les coller serrés les uns contre les autres avec du papier collant double face sur des photophores ou des verres, d’ajouter un ruban, et voilà !

15/55

Pimpez votre table de Noël : avec des brins d’aromates.

DIY

Ici, les miniphotophores s’habillent d’une longue branche de romarin tout simplement nouée serrée avec un fin ruban d’emballage.

Astuce : on utilise le même principe pour entourer les serviettes et quelques larges bougies !

16/55

Déco à manger : une ribambelle de p’tits fruits.

DIY

Cubes de gingembre, baies de toutes sortes, ananas, pommes, abricots secs… on laisse les kids piocher dans tous les fruits secs qui les inspirent. À eux de nous les tendre. À nous de les enfiler sur un fil alimentaire à l’aide d’une grosse aiguille à tapisser. Joli !

17/55

Déco à manger : oh, trop marshma-mimi !

DIY

Avec des marshmallows de toutes dimensions, on crée de jolies guirlandes flocons de neige. Et on succombe aux minibonhommes de neige : on assemble simplement les marshmallows en mouillant délicatement les endroits à coller. Magique !

18/55

Alors on joue ? Ensemble, c’est encore plus fun !

Enfants

Bon, alors... hop, c’est le moment de retrouver son âme d’enfant et de JOUER ! Si, si, jouer, s’amuser, et surtout rire, rire sans modération entre petits, très petits, et grands, voire très grands… On n’a rien inventé de mieux pour se sentir bien, ensemble. Sortez les jeux de société ou créez-les !

Vite, on joue !

Un jeu, vite !

La trop drôle ‘devine-chaussette’

La prépa

Prenez une graaaande chaussette de Noël. Remplissez-là d’une dizaine d’objets rigolos, décalés ou sur le thème Noël (boules, déco de bûches, personnage de crèche…). Fermez d’un élastique.

Le jeu

Donnez une feuille et un crayon à chaque joueur. Faites passer la chaussette de joueur en joueur : chacun doit essayer de deviner les objets qui s’y trouvent et noter ses trouvailles sur une feuille…

Qui a gagné ? Un objet bien deviné = 1 point. Celui qui a le plus de points gagne. Et reçoit un petit cadeau, bien sûr !

Astuce ? Créer plusieurs chaussettes, question de faire plus de tours de jeu et prolonger le plaisir !

Le ‘mime à rire’ de Noël

La prépa

Découpez des petits morceaux de papier cartonné. Inscrivez-y des mots en lien avec la fête : sapin, Père Noël, cadeau, bûche, cheminée, botte, chaussette… Mettez-les dans un chapeau de Noël ou dans une boîte cadeau. Munissez-vous d’un minuteur.

Le jeu

Partagez les invités en 2 ou 3 équipes, en mélangeant bien les générations. À chaque tour, un joueur d’une équipe tire un mot : il a 1 ou 2 minutes (à vous de choisir la difficulté) pour le faire deviner aux autres membres de son équipe en… mimant. Chaque mime réussi = 1 point. Fous rires super garantis !

Père No, « you’ve got a message » !

Le jeu

La Mère Noël a un message de la plus haute importance à délivrer au Père Noël !

Désignez qui est la Mère Noël, qui est le père Noël. Le message devra passer par chaque joueur, juste en chuchotant dans l’oreille du suivant. Une fois délivré, le message est proclamé par le Père Noël. Et Mère Noël ne peut que constater la très drôle transformation de son message !

Le message

Mais que pourrait bien avoir à dire la Mère Noël à son cher mari ?

· « Mon Chéri, tu as encore oublié les chaussettes sur la table, que vont donc faire les enfants sans bonbons, surprises ni rubans, maintenant ? »

· « Alerte générale, les lutins ont décidé de faire la grève. Ils veulent des étoiles en sucre, des carottes en chocolat et de la poudre de perlimpinpin au menu chaque jour ! »

· « Le traîneau a une panne de lanternes, le lutin électricien est parti décrocher les étoiles de secours, les rennes rongent leur frein… »

·

À vous de créer !

‘Chapô gardu, chapô perdu’

La prépa

Prévoyez un chapeau de Père Noël ou de fête de Nouvel An par convive.

Le jeu

Tout le monde doit porter un chapeau. Le but : ne plus avoir son chapeau à la fin de la fête… Attention ! personne ne peut enlever son chapeau avant vous qui invitez.

Laissez la fête se dérouler un peu, question que l’attention se porte ailleurs. Au moment opportun, enlevez discrètement votre chapeau. Peu à peu, les invités qui s’en rendront compte feront de même. La dernière personne à avoir son chapeau sur la tête à perdu : gage à la clé !

L’écrivain à plusieurs mains

La belle idée

Dans un carnet, un joli cahier, une histoire va s’écrire… à autant de mains qu’il y a d’invités, tout âge bienvenu ! Définissez un sujet, trouvez un titre et commencez à écrire un paragraphe, une page, un chapitre. Le jour de la fête, faites passer le carnet de main en main : chaque invité y écrira la suite du précédent à son tour. Les plus jeunes se mêlent aux adultes, les idées pétillent, les rebondissements surprennent : l’histoire sera belle. Et pourra être imprimée pour en faire un joli souvenir à lire et relire tout au long de l’année !

La variante

En version plus courte : un poème ou une fable à plusieurs mains, en proposant d’écrire ou de dessiner autour du texte…

19/55

La meilleure manière de servir du foie gras.

Manger

Le foie gras est un mets délicat qui demande à être servi à bonne température. Le mieux est de le placer au frigo quelques heures avant le repas et de le sortir 15 minutes avant de le servir. 

20/55

Ouvrir les huîtres en 2 temps, 3 mouvements.

Manger

Les huîtres, on en raffole, mais les ouvrir beaucoup moins ! Heureusement, voici un truc pour vous faciliter les choses. Faite-les tremper quelques minutes dans une eau fraîche avec une pointe de vinaigre. Toujours bon à savoir, les huîtres se conservent entre 5° et 12°C.

21/55

Vous prévoyez des entrées multiples ?

Manger

Faites suivre le chaud après le froid, et tout ce qui est viande après les entrées poisson. Astuce en plus : insérer un mini velouté entre les entrées froides et chaudes.

22/55

Le ‘trou normand’, le shot pour repas à rallonge !

Manger

Tradition normande, l’idée est de prendre un tout petit shot d’eau de vie, cul sec, entre la dernière entrée et le plat ou entre les 2 plats principaux. Pourquoi ? L’eau de vie, et particulièrement le calvados, stimule l’estomac et crée une sensation de vide : le fameux trou !

23/55

Quel vin pour accompagner vos fruits de mer ?

Boire

Le meilleur choix pour accompagner les fruits de mer, c’est le vin blanc, particulièrement d’Alsace, ou du champagne brut. Santé ! 

24/55

Chic et festif... sans hic !

Manger

Comment dresser un joli plateau de fruits de mer ? On étale de la glace pilée sur le fond, éventuellement avec des algues. On dresse en plaçant les plus gros fruits au milieu, fendus en 2, puis les moyens, et les petits. Et on veille à une règle importante : chaque convive doit avoir accès à tout !

25/55

Réussir la cuisson du cabillaud.

Manger

Sa chair est délicate. Mieux vaut le cuire en papillote ou à la vapeur. Ou encore, à l’unilatérale sur sa peau : elle devient toute croquante, un délice ! Sa saveur est douce, on évitera donc les accompagnements trop puissants ou piquants.

26/55

Maîtrisez les cuissons du saumon.

Manger

Le saumon se cuit de toutes les façons ! À la poêle ou au gril : soit à l’unilatérale un petit 10 min à température moyenne, soit saisi rapidement des 2 côtés à haute température. Au four, en papillote, à la vapeur, tout lui convient aussi, maximum 15-20 min.

27/55

La seule manière de cuire la sole.

Manger

Les filets de sole cuits au beurre ou à l’huile d’olive, miam ! Un petit truc : les plier en 2 pour plus d’épaisseur. On les aime aussi pochés dans un court-bouillon ou simplement à l’eau salée avec quelques aromates.

28/55

Gérer la cuisson du thon jaune.

Manger

C’est un très beau produit, il demande à être cuit le moins possible pour préserver ses saveurs. À cuisiner en steak grillé, à la poêle, au four ou au barbecue. On le saisit rapidement et le sert souvent mi-cuit.

29/55

Bichonner votre rôti de biche.

Manger

Au four, tout simplement entouré de légumes : on le saisit à la poêle puis l’enfourne une demi-heure. On peut aussi en faire des tournedos : on découpe des tranches de 2-3 cm d’épaisseur et on saisit 2-3 min de chaque côté. Ne pas oublier de sortir la viande du frigo 1h avant cuisson !

30/55

Un contre-filet parfait.

Manger

Pour cette viande maturée, on opte pour une cuisson au gril, au barbecue ou à la poêle : 2 à 6 min max de chaque côté, pour garder l’intérieur bleu ou rosé et préserver son goût bien particulier. À déballer 20 minutes à l’avance.

31/55

Maîtrisez le gigot de chapon.

Manger

Au four, une heure, avec juste un filet d’huile d’olive, entouré de quelques grenailles et oignons nouveaux, une gousse d’ail, un brin de thym, une feuille de laurier. Astuce : ajoutez un demi-verre d’eau. Retournez le gigot 2 fois pendant la cuisson et arrosez. Découpez en suivant l’os.

32/55

Gagnez du temps avec le butternut.

Manger

Pas besoin d’éplucher le butternut pour le manger, il suffit de bien le nettoyer et de le cuire avec la peau… qui se mange !

33/55

Le parfait plateau de fromages !

Manger

Les fromages à pâte dure se marient à merveille avec les fruits frais : raisins et figues, oui, mais aussi pommes et surtout poires. Les fromages plus moelleux, eux, s’associent aux fruits secs ! Le truc en plus : dressés 30 min à l’avance, ils n’en seront que meilleurs.

34/55

De la baguette, mais pas que !

Manger

Les meilleurs accords pain-fromage ?

·      La baguette pour les pâtes molles à croûte fleurie

·      Les pains à fruits (raisins, figues) pour les pâtes persillées, les bleus

·      Les pains aux olives pour les chèvres

·      Les pains aux céréales pour les pâtes dures

·      Les pains de seigle avec les fromages comme le Pas de Bleu ou le Roquefort TOI.

35/55

Thé ou café ?

Boire
  • Thé vert et noir : jamais d’eau bouillante mais juste frétillante, laisser infuser de 3 à max 5 min        
  • Café macchinetta : ne pas tasser le café, surtout faire monter à feu moyen et pas fort : un bon caffè se prépare lentement !
36/55

Associer vos boissons : DO’s.

Boire
  • À l’apéro, tout est permis : bulles, vins légers, bières, cidres, cocktails…
  • Du champagne ? Préférez le brut à l’apéro, le demi-sec au dessert.
  • Pour les vins, une règle : y aller crescendo. On monte en puissance comme en gamme. On déguste les vins légers avant les vins plus capiteux.
37/55

Associer vos boissons : DON'TS.

Boire
  • Un wisky glace à l’apéro? On peut, mais retenez que vos papilles seront un peu échaudées pour la suite des vins.
  • Attention, pour le champagne et autres bulles bruts ou extra bruts : le sucre contenu dans les desserts va les rendre acides, préférez la version douce.
38/55

La bonne température pour vos vins : DO’s et DON'TS.

Boire

Pour savourer toutes les nuances d’un vin, vous devez le servir à la bonne température. Voici donc un résumé de ce qu’il vous faut faire ou éviter.  

Votre fiche pratique

La bonne température pour chaque vin

DO’s :

  • Pour refroidir ou tenir un vin à température : un seau avec de l’eau et des glaçons et rien d‘autre !
  • Pour un vin rouge parfait : servir les vins souples à plus ou moins 17°, les tanniques autour de 16°, les plus riches en alcool à 15°.
  • Pour un vin blanc au top : les secs supportent 9 à 11° mais s’ouvrent entre 11 et 14°, les gras entre 11 et 14°, les moelleux entre 10 et 13°.
  • Une bulle fraîche supporte 9 à 11° mais les grands champagnes demandent entre 12 et 14°.

DON'TS :

  • Éviter de mettre trop peu d’eau dans le seau à glace : la bouteille doit être immergée aux 2/3 pour que le froid se répartisse partout.
  • Servir un vin rouge, même léger, à moins de 15° enferme son arôme. Et au-delà de 19-20° il sera trop alcoolisé.
  • Mettre une bouteille de vin ou de champagne au congélateur nuit à ses arômes !
39/55

Servez le champagne avec classe !

Boire

Une bouteille de champagne se sert en la tenant par le cul et non par le col. Et en versant en plusieurs fois, histoire de faire retomber les bulles et remplir le verre aux 2/3.

40/55

Un ‘gin-tonic’ façon zéro ?

Boire

Mixez 50 ml de Fluère avec un premium tonic. On sert on the rocks dans un verre tapissé d’une tranche de concombre, garni d’un brin de romarin et de quelques grains de grenade.

41/55

Vous servez plusieurs vins blancs ?

Boire

Commencez par le vin blanc le plus sec, plus frais et acide. Puis on poursuit avec un blanc plus gras, comme un chardonnay élevé en fût, ou un viognier...

42/55

Carafer, décanter, aérer le vin ?

Boire

La différence ? On carafe ou on aère un vin jeune : on le verse de manière vive sur les parois de la carafe pour libérer les arômes. Et on décante un vin plus vieux : on le verse au contraire très lentement dans la carafe pour retenir le dépôt dans la bouteille.

43/55

Quelles huîtres choisir ?

Manger

Les huîtres creuses sont plus corsées, les plates plus délicates. Le calibre est défini par un chiffre. Pour les huîtres creuses, plus il est grand, plus l’huître est petite. Pour les huîtres plates, plus il est grand, plus l’huître est grande. Un calibre 3 fait en général l’unanimité !

44/55

Quelles quantités prévoir par personne ?

Manger

Que vous les serviez en entrée ou en plat principal, il n'est pas facile d'estimer le nombre de fruits de mer à donner à chacun. Voici donc un aperçu pratique !

Découvrez-le

45/55

Comment cuire votre homard ?

Manger

Plongez-le la tête la première dans l’eau bouillante salée (1 c à c par litre) et couvrez 5 min pour un homard de 500 g, 10 min pour un homard de 1 kg.

46/55

La meilleure manière de creuser un céleri-rave.

Manger

Pour creuser un céleri-rave rôti sans l’abîmer, enfoncez-y un emporte-pièce haut (après avoir retiré le chapeau) : il servira de protection et vous empêchera de passer à travers la peau. Déplacez-le et répétez l’opération pour récupérer un maximum de chair.

47/55

Un côte à l’os bien tendre ?

Manger

Une fois cuite selon l’appoint désiré, laissez la côte 15 min emballée dans du papier alu. Elle n’en sera que plus tendre et savoureuse.

48/55

Le secret pour une ganache parfaite.

Manger

Laissez-la refroidir complètement avant de la tartiner (elle ne doit plus couler).

49/55

Laissez vos petits chefs vous donner un coup de main.

Enfants

Cuisiner, c’est plus drôle à plusieurs. Et les enfants vont adorer se retrousser les manches pour ces délicieuses recettes ! Des tâches simples qu’ils pourront faire seuls sans problèmes. Et qui vont permettront de passer plus de temps ensemble !

Découvrez les recettes pour enfants

Truffes au fromage

Un super truc ! Mélanger 1 pot de fromage frais avec environ 50 g de parmesan râpé et en faire des boulettes. Rouler ensuite les boulettes dans diverses garnitures hachées comme des noisettes, des épices fraîches ou des raisins secs...

Cups-Toasts au saumon et à la ricotta

À faire par les enfants :

Utilisez de petites tranches de pain grillé sans croûte et poussez-les dans des moules à muffins. Mélangez un pot de ricotta et 2 oeufs. Coupez la ciboulette et 3 tranches de saumon fumé en petits morceaux avec une paire de ciseaux. Mélangez le tout et garnissez les moules.

À faire par les parents :

Mettre ces petites formes 20 min au four à 180°C, retirer ensuite les formes des moules et ajouter quelques brins de ciboulette.

Minibrochettes apéro

Délicieux et facile. Il suffit de mettre les ingrédients suivants sur la brochette :

  • Des cubes de mangue, de fromage et une tranche de magret fumé.
  • Des cubes de pomme verte, du saumon cru et de petites feuilles d’épinard.
  • Des cubes d’ananas, d’avocat et un gros scampi.
  • Des abricots secs, des cubes de salami et des noix de pécan.
50/55

Gagnez du temps à l’apéro.

Apéro

Faites aussi simple et rapide que possible le jour de la fête. Vous gagnerez beaucoup de temps ! Par exemple, optez pour des plats que vous pourrez réchauffer au dernier moment. En plus, c’est encore meilleur lorsqu’ils ont été préparés un jour ou deux avant.

51/55

Apportez de la variété dans vos bouchées apéritives.

Apéro

Pour un apéro équilibré, misez sur la variété. Ce n'est pas difficile et c'est plus beau ! Remplacez les en-cas par une pâte feuilletée et un gâteau salé avec des légumes sucrés, des olives, du saumon, des soupes froides, des minibrochettes, des petits pains fourrés, du houmous...

52/55

Donnez à vos soupes ce petit truc en plus.

Manger

C’est fait facilement avec de petits morceaux de jambon sec, une branche d’origan ou des éclats de noisettes.

53/55

Faire des nids pour le saumon.

Manger

Râpez les pommes de terre cuites à l’eau et assaisonnez avec du sel et du poivre. Faites chauffer 1 cm d'huile dans une poêle et faites-y dorer des tas de pommes de terre râpées. Appuyez bien avec une spatule. Et voilà !

54/55

Le truc ultime pour une recette festive de scampis.

Manger

Avec un paquet de scampis surgelés, vous pouvez créer une centaine d'entrées faciles. Par exemple, combinez-les avec des tomates cerises et du basilic, ou avec des asperges vertes que vous venez de faire cuire. Délicieux !

55/55

Quel vin pour accompagner les huîtres ?

Boire

Les huîtres : délicieux. Le vin : délicieux aussi . Mais comment associer les deux ? On vous a fait un petit récapitulatif !

Voir le récapitulatif

Heureusement, beaucoup de vins s’associent biens avec les huîtres.

Par exemple :

  • Un muscadet frais et désaltérant
  • Un riesling pour une touche fruitée
  • Un vin de Loire pour un goût minéral
  • Un chablis apportera ses arômes riches
  • Un sancerre pour son bouquet d’agrumes
  • Un champagne aux fines bulles et au caractère exceptionnel.

Venez goûter nos produits de fêtes !

Pour vous aider à choisir vos produits et vins, profitez de nos dégustations en magasin et des conseils de nos experts les 13 et 14 décembre.

Découvrez quels sont les magasins participants

Promotions de la semaine.

Découvrez chaque semaine nos promos festives ! Voir toutes les promos

* Le prix indiqué (y compris le prix à l'unité correspondant) tient compte de l'offre promotionnelle
** -50% de réduction sur le total de 4 produits

Découvrez le
dernier e-zine.

Vous voulez faire le plein d’idées déco, de recettes, d’astuces pratiques ou savoir quel vin choisir ? Laissez-vous inspirer par notre e-zine !

Parcourez l’e-zine

Restez informé ! Inscrivez-vous ici à la newsletter Delhaize ou suivez-nous sur :

Vous avez une question ou besoin d’aide ?

Contactez notre service client par email ou par téléphone (appel gratuit, disponible du lundi au vendredi de 8h à 18h)